Mar 312013
 

View more videos at: http://nbcnewyork.com.

Avec des chambres payées entre 8 000 et 18 000 $US (soit entre 4 millions de FCFA et 9 milions de FCFA) LA NUIT. C’est bien sûr le budjet de l’Etat togolais qui paye, donc le contribuable… et le nombre exact des membres de la délégation n’est pas connu.. Mais à supposer qu’il y avait au moins 10 membres, le Togo dépensait par jour de conférence de l’ONU New York entre 40 millions de FCFA et 90 millions de FCFA par jour et pour 10 jours passés, cela fait entre 400 millions de FCFA et 900 millions de FCFA pour aller faire de la représentation à l’ONU et souvent s’abstenir pendant les votes les plus importants.
Le vrai problème est que le nombre de pauvres vivant avec moins de 2 $ par jour (soit moins de 990 FCFA par jour), a augmenté au Togo passant de 69,3 % de la population togolaise en 2006 à l’arrivée de Faure Gnassingbé à 82 % en 2013.

Autrement dit, 2,4 millions de Togolaises et de Togolaises, -chiffre qui excluent la Diaspora que Faure Gnassingbé refuse encore de recenser- vivent avec avec  moins de 1,25 $US (soit 740 FCFA par jour).

Il ne faut donc pas s’étonner que la délégation togolaise qui se rend à l’ONU et constitue la clientèle privilégiée de Faure Gnassingbé, non seulement refuse de voir filmer la réalité de leurs pratiques en tentant vainement de boucher la caméra et à interdire tout intervention de la presse libre, même à New-York.
Cela n’a pas échappé au Dr Allastair Smith, Professeur à la New York University.

Mais au fait, avec 10 jours seulement passés à New-York pour l’ONU et un retour sans résultat pour le peuple togolais, la délégation de Faure Gnassingbé a coûté près de 900 millions de FCFA au Togo, sans compter ceux et celles qui sont allés faire les magasins les plus chers de New York sur la 5e avenue.

Combien de Togolais et Togolaises des zones rurales ou des villages togolais auraient eu à manger et se loger avec 900 millions de FCFA. Donc si Faure Gnassingbé et sa délégation n’allait pas à New York où sa présence n’est ni utile, ni effective, et si les transferts de ces fonds étaient faits aux populations togolaises sans corruption, le niveau de vie du peuple togolais s’améliorerait grandement et peut-être d’ailleurs que Faure Gnassingbé gagnerait les élections au lieu de tout faire pour tenter d’une manière ou d’une autre de conserver le pouvoir avec des résultats ne reflétant pas la vérité des urnes.

Alors quand la Délégation togolaise à l’ONU New York mène la vie de Pacha alors que le peuple est maintenu dans la pauvreté abjecte, il faut se demander quelle est la part de responsabilité de l’ONU qui passe son temps à compter les pauvres avec ceux des élites africaines qui vivent comme des Pachas sur le dos du peuple.

Drôle de conception de la réduction de la pauvreté !

30 mars 2013

Dr. Yves Ekoué AMAÏZO,
Coordinateur Général
Collectif pour la Vérité des Urnes – Togo Diaspora

Source: Voir le lien et les commentaires en anglais d’un professeur américain… La partie du Togo commence autour de  1mn25…
http://www.nbcnewyork.com/news/local/United-Nations-Diplomats-Delegates-Spending-Shopping-Extravagant-Third-World-Poor-Countries-171636741.html
Un reportage de NBC 4 New York’s I-Team  avec le Journaliste Chris Glorioso.

Print Friendly, PDF & Email

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.