Août 192012
 

L’afrocentricité c’est c’est le fait pour l’africain(noir) d’être au centre de sa lecture du monde et d’avoir une vision africaine de tous les éléments qui font la vie. il est donc question pour lui de cesser d’être la périphérie des autres systèmes et de se situer en son propre centre et pour ce faire il doit d’abord reconnaître :qu’il est en état d’esclavage mentale vis a vis des autres peuples, qu’il soufre de complexe d’infériorité et de tous les maux que cela engendre. cet état d’esclavage mentale engendre l’esclavage culturel qui engendre la soumission économique , spirituelle etc et surtout enrichit les autres peuples (occidentaux , chinois, arabes pakistanais etc ) et surtout appauvrit l’Afrique et l’africain en Afrique et dans la diaspora.

après avoir reconnu cet état de fait il doit enclencher un processus de dés-aliénation pour ce faire il doit faut étudier, comprendre, et tirer des leçons de la spiritualité africaine, l’histoire africaine rédigées par les africains et ayant un point de vue africain soutenu par un paradigme afrocentré. en se réappropriant sans complexe sa culture il pourra mieux maîtriser son potentiel économique sa philosophie, ses langues , sa sociologie etc seulement alors il envisagera des échanges culturels avec d’autres peuples.

L’occident a une lecture du monde à travers les valeurs occidentales ils ont une vision du monde qui est dictée et orientée par leur expérience , leur culture ce qui constitue leur paradigme il sont persuadés que leur culture est universelle et s’attellent a l’exporter de gré ou de force à d’autres parties du monde ils se sentent le devoir absolu d’apporter au monde leur vision de la culture à travers par exemple leur langue, mœurs, religions,gastronomie, façon de penser , sexualité, leur conception de la démocratie, de la sociologie , leur point de vu sur l’histoire des peuples , ils donnent des noms aux peuples, divisent et nomment les peuples en pays (Cameroun , Nigeria, Cote d’ivoire, etc ) et les autres peuples ont un seul devoir celui de copier et accepter leur projet civilisationel qu’importe le prix a payer. L’individualisme remplacera le communautarisme avec les dégâts que cela engendre, le capitalisme remplacera les modèles sociaux africains.

l’afrocentricité demande à l’africain de se connaître d’abord d’écouter ses ancêtres de chercher ce qu’a été l’Afrique avant l’islam et le christianisme , de comprendre comment était organisé les royaumes et empires africains avant les invasions des occidentaux et arabes

l’afrocentricité demande aux africains d’analyser et d’évaluer objectivement ce que lui ont apporté les relations avec ces autres cultures et d’en faire le bilan objectif. Il pourra donc revoir son type de partenariat avec les autres peuples , il comprendra donc que son avenir passera par une vision panafricaine qui prône les états unis d’Afrique d’où la nécessite d’avoir une union africaine qui doit se battre pour acquérir une réelle indépendance et souveraine ; c’est le seul moyen pour l’Afrique d’avoir des relation saine avec les autres peuples.

l’européen est européen ou qu’il aille il fait la promotion de sa culture que lui a légué ses ancêtres qu’elle soit bonne ou mauvaise il a un ensembles de valeurs aux quelles il sera fidèle le français après 30ans en Afrique ou en Asie vous dira avec fierté qu’il est français vous parlera de louis 14 de la tour Eiffel , des guerres gagnées par la France etc, il en est de même pour l’allemand qui vous citera aisément Hegel etc si le sujet de conversation devient philosophique , même l’américain pour se démarquer de l’européen créera le football américain, s’appellera mike, josh, tom, sam, kim etc des diminutifs de joseph,Samuel, etc et il fera ou essaiera de faire du hamburger et du coca cola les aliment les plus consommées dans le monde qu’importe si c’est mauvais pour la santé. et il n’est pas rare qu’il se dise fièrement irlandais, écossais etc après avoir vécu aux USA depuis trois générations et de continuer à fêter la saint Patrick.

l’arabe ou qu’il soit est dans un paradigme arabe et sa culture, sa vision, sa lecture du monde sont soutenu par un paradigme qu’il ont construit eux même et qu’ils contrôlent. Pour l’arabe ou celui qui se dit arabes son point de vue est prioritaire partout . pour contrôler son potentiel économique un vrai musulman devra manger la viande halal tué et bénie par un boucher musulman. qu’il soit rationnel ou pas il se basera sur ce que le prophète a dit selon une interprétation ou une autre du coran, il ne s’en éloignera jamais il portera des noms arabes et sera généralement musulman et il faudra si vous vous convertissez à leur religion , que vous alliez chez eux en terre sainte (car pour eux leur terre est sainte) pour un pèlerinage etc

il est logique que le chinois pense aux intérêts de ses frères prioritairement ainsi vous ne les verrez que très rarement dans un restaurant autre que chinois car les intérêts de la chine sont au centre de toutes les actions des chinois ou qu’ils soient dans le monde. Il en sera de même pour la main d’œuvre , il va de soit que la spiritualité chinoise est thomiste ou bouddhiste et certainement pas chrétienne , musulmane ou vaudou. Ceci n’est que normal et logique car ils sont dans un paradigme chinois ils sont donc sino-centré tout comme les occidentaux sont occidentalo-centrés et les autres peuples ne seront donc que des élément périphériques dont on se servira de façon ponctuelle. il en sera de même pour les pakistanais, indiens etc

les peuples ont tous un paradigme qui orientent actions leur vision du monde et surtout leur intérêts on a donc le paradigme occidental, le paradigme chinois , le paradigme arabe etc

l’africain doit donc avoir un paradigme afrocentré d’où l’afrocentricité

l’afrocentricité est donc le paradigme africain il met de ce fait la vision et les problèmes de l’africain au centre de son analyse en fonction d’une expérience africaine , traite en priorité les problèmes de sa communauté car force est de constater que actuellement l’Afrique et l’africain sont comme un gâteau que se partagent les autres aussi bien sur le plan spirituel, territoires , économique, politiques.

L’afrocentricité est donc toute action ou réflexion (qu’elle soit consciente ou non) qui permet à l’africain de se réapproprier son espace culturel ce qui englobe l’économie , la politique, la spiritualité, la gastronomie , le vestimentaire et tout les autres aspects que renferme le mot culture

on pourrait objectivement poser la question de savoir en quoi est ce nécessaire de nommer l’afrocentricité dans la mesure ou l’africain qui consomme africain, parle sa langue, pratique le culte de ses ancêtres , est fier de ses vêtements , de ses cheveux crépus de sa peau noir est afrocentré ?

Pour y répondre quartes raisons qui justifient la nécessite de nommer l’afrocentricité et l’urgence de l’impératif afrocentrique

  1. les autres groupes cités plus haut (Europe, arabo musulmans ,et plus récemment les chinois etc ) se partagent l’Afrique les deux premiers, depuis la traite arabo musulmane et la traite européenne qui a réduit les noirs en esclavage avec la chine comme le plus récent et le plus gourmand ces groupes on déclaré la guerre a l’Afrique et veulent la maintenir en esclavage mentale ce qui engendre un esclavage économique, politique, culturel,spirituel que nous ne voulons même pas voir puis que nous reproduisons des comportements qui ont été fabriqué pour nous par les autres
  2.  le fait de nommer l’afrocentricité nous fortifie et nous fait prendre conscience que manger africain s’habiller en africain, refuser de vendre nos terres ,parler nos langues , connaître notre histoire notre philosophie , cosmogonie, sociologie dans une version africaine par et pour nous etc nous fortifient et nous donne une assise mentale solide pour aller dans le dialogue des cultures dans le concert des nations. Sans cette assise nous ne sommes que des éponges qui avalons tout et m’importe au non d’une intégration , au nom d’une conception de village planétaire dans le quel nous nous diluons naïvement et restons à la merci des autres peuples structurés et organisés
  3.  nous ne dirons pas que nous ne savions pas que en Afrique noire nous n’avons pas d’école et d’université mais nous avons des écoles coloniales Où à coup de fouets nous subissons d’atroces tortures ou à défaut nous apprenons l’histoire , les langues , l’architecture , la philosophie des autres peuples en apprenant a ignorer les nôtres. nous ne dirons pas que nous ne savions pas que lisons et étudions des manuels écrits décidés et édités en occidents pour faire de nous de parfait petit nègres et négresses qui détestent la peau noire, les cheveux crépus et qui ont honte de parler nos langues . nous ne dirons pas que nous ne savions pas que en Afrique nous n’avons pas d’université africaines mais des pâles copies des universités européennes qui nous forment à être des esclaves et à vénérer l’occident, pour preuve on ne se sens jamais accompli quand nous n’avons pas parachevé notre cursus universitaire en occident , nous avons donc le devoir de nous en libérer
  4.  les groupes ”ethniques” en Afrique qui ont conservé tant bien que mal leur culture face aux assauts étrangers , sont les plus dynamiques économiquement que ce soit au Cameroun ,au Ghana, en cote d’ivoire , au Nigeria jusqu’en Afrique du sud …

les valeurs sont donc centrale dans les relations de l’Afrique avec les autres peuples car un peuple qui ne connaît pas ses propres valeurs ne saurait les défendre .

Source : http://www.camer.be/index1.php?art=21032&rub=30:27

Print Friendly, PDF & Email

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.